Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Developpez.com

PostgreSQL

Choisissez la catégorie, puis la rubrique :

ALTER SEQUENCE

ALTER SEQUENCE — Modifier la définition d'un générateur de séquence

Synopsis

ALTER SEQUENCE [ IF EXISTS ] nom [ INCREMENT [ BY ] increment ]
    [ MINVALUE valeurmin | NO MINVALUE ] [ MAXVALUE valeurmax | NO MAXVALUE ]
    [ START [ WITH ] début ]
    [ RESTART [ [ WITH ] nouveau_début ] ]
    [ CACHE cache ] [ [ NO ] CYCLE ]
    [ OWNED BY { nom_table.nom_colonne | NONE } ]
ALTER SEQUENCE [ IF EXISTS ] nom OWNER TO nouveau_propriétaire
ALTER SEQUENCE [ IF EXISTS ] nom RENAME TO nouveau_nom
ALTER SEQUENCE [ IF EXISTS ] nom SET SCHEMA nouveau_schema
  

Description

ALTER SEQUENCE modifie les paramètres d'un générateur de séquence. Tout paramètre non précisé dans la commande ALTER SEQUENCE conserve sa valeur précédente. Pour modifier le propriétaire, vous devez aussi être un membre direct ou indirect du nouveau rôle propriétaire, et ce rôle doit avoir le droit CREATE sur le schéma de la séquence (ces restrictions permettent de s'assurer que modifier le propriétaire ne fait rien de plus que ce que vous pourriez faire en supprimant puis recréant la séquence ; néanmoins un superutilisateur peut déjà modifier le propriétaire de toute séquence).

Seul le propriétaire de la séquence peut utiliser ALTER SEQUENCE. Pour modifier le schéma de la séquence, il faut posséder le droit CREATE sur le nouveau schéma.

Paramètres

nom

Le nom de la séquence à modifier (éventuellement qualifié du nom du schéma).

IF EXISTS

Ne retourne pas d'erreur si la séquence n'existe pas. Seul un message d'avertissement est retourné dans ce cas.

increment

La clause INCREMENT BY increment est optionnelle. Une valeur positive crée une séquence croissante, une valeur négative une séquence décroissante. Lorsque cette clause n'est pas spécifiée, la valeur de l'ancien incrément est conservée.

valeurmin, NO MINVALUE

La clause optionnelle MINVALUE valeurmin, détermine la valeur minimale de la séquence. Si NO MINVALUE est utilisé, les valeurs par défaut, 1 et -263-1 sont utilisées respectivement pour les séquences croissantes et decroissantes. Si aucune option n'est précisée, la valeur minimale courante est conservée.

valeurmax, NO MAXVALUE

La clause optionnelle MAXVALUE valeurmax détermine la valeur maximale de la séquence. Si NO MAXVALUE est utilisé, les valeurs par défaut 263-1 et -1 sont utilisées respectivement pour les séquences croissantes et décroissantes. Si aucune option n'est précisée, la valeur maximale courante est conservée.

début

La clause optionnelle START WITH début modifie la valeur de départ enregistré pour la séquence. Cela n'a pas d'effet sur la valeur actuelle de celle-ci ; cela configure la valeur que les prochaines commandes ALTER SEQUENCE RESTART utiliseront.

restart

La clause optionnelle RESTART [ WITH restart ] modifie la valeur actuelle de la séquence. C'est équivalent à l'appel de la fonction setval avec is_called = false : la valeur spécifiée sera renvoyée par le prochain appel à nextval. Écrire RESTART sans valeur pour restart est équivalent à fournir la valeur de début enregistrée par CREATE SEQUENCE ou par ALTER SEQUENCE START WITH.

cache

La clause CACHE cache active la préallocation des numéros de séquences et leur stockage en mémoire pour en accélerer l'accès. 1 est la valeur minimale (une seule valeur est engendrée à la fois, soit pas de cache). Lorsque la clause n'est pas spécifiée, l'ancienne valeur est conservée.

CYCLE

Le mot clé optionnel CYCLE est utilisé pour autoriser la séquence à boucler lorsque valeurmax ou valeurmin est atteint par, respectivement, une séquence croissante ou décroissante. Lorsque la limite est atteinte, le prochain numéro engendré est, respectivement, valeurmin ou valeurmax.

NO CYCLE

Si le mot clé optionnel NO CYCLE est spécifié, tout appel à nextval alors que la séquence a atteint sa valeur maximale, dans le cas d'une séquence croissante, ou sa valeur minimale dans le cas contraire, retourne une erreur. Lorsque ni CYCLE ni NO CYCLE ne sont spécifiés, l'ancien comportement est préservé.

OWNED BY nom_table.nom_colonne, OWNED BY NONE

L'option OWNED BY permet d'associer la séquence à une colonne spécifique d'une table pour que cette séquence soit supprimée automatiquement si la colonne (ou la table complète) est supprimée. Si cette option est spécifiée, cette association remplacera toute ancienne association de cette séquence. La table indiquée doit avoir le même propriétaire et être dans le même schéma que la séquence. Indiquer OWNED BY NONE supprime toute association existante, rendant à la séquence son « autonomie ».

nouveau_propriétaire

Le nom utilisateur du nouveau propriétaire de la séquence.

nouveau_nom

Le nouveau nom de la séquence.

nouveau_schema

Le nouveau schéma de la séquence.

Notes

Pour éviter de bloquer des transactions concurrentes lors de la demande de numéros issus de la même séquence, les effets d'ALTER SEQUENCE sur les paramètres de génération de la séquence ne sont jamais annulables. Ces changements prennent effet immédiatement et ne sont pas réversibles. Néanmoins, les clauses OWNED BY, OWNER TO, RENAME TO et SET SCHEMA sont des modifications ordinaires du catalogue et, de ce fait, peuvent être annulées.

ALTER SEQUENCE n'affecte pas immédiatement les résultats de nextval pour les sessions, à l'exception de la session courante, qui ont préalloué (caché) des valeurs de la séquence. Elles épuisent les valeurs en cache avant de prendre en compte les modifications sur les paramètres de génération de la séquence. La session à l'origine de la commande est, quant à elle, immédiatement affectée.

ALTER SEQUENCE ne modifie pas le statut currval d'une séquence (avant PostgreSQL™ 8.3, c'était le cas quelque fois).

Pour des raisons historiques, ALTER TABLE peut aussi être utilisé avec les séquences, mais seules les variantes d'ALTER TABLE autorisées pour les séquences sont équivalentes aux formes affichées ci-dessus.

Exemples

Redémarrez la séquence serial à 105 :

ALTER SEQUENCE serial RESTART WITH 105;

Compatibilité

ALTER SEQUENCE est conforme au standard SQL, à l'exception des variantes START WITH, OWNED BY, OWNER TO, RENAME TO et SET SCHEMA qui sont une extension PostgreSQL™.

Contacter le responsable de la rubrique PostgreSQL

Partenaire : Hébergement Web