Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Developpez.com

PostgreSQL

Choisissez la catégorie, puis la rubrique :

CREATE FOREIGN TABLE

CREATE FOREIGN TABLE — crée une nouvelle table distante

Synopsis

CREATE FOREIGN TABLE [ IF NOT EXISTS ] table_name ( [
+    nom_colonne type_donnee [ OPTIONS ( option 'valeur' [, ... ] ) ] [ COLLATE collation ] [ contrainte_colonne [ ... ] ]
    [, ... ]
] )
  SERVER nom_serveur
[ OPTIONS ( option 'value' [, ... ] ) ]

where contrainte_colonne is:

[ CONSTRAINT nom_contrainte ]
{ NOT NULL |
  NULL |
  DEFAULT expr_defaut }

Description

La commande CREATE FOREIGN TABLE crée une nouvelle table distante dans la base de données courante. La table distante appartient à l'utilisateur qui exécute cette commande.

Si un nom de schema est spécifié (par exemple, CREATE FOREIGN TABLE monschema.matable ...), alors la table sera créée dans le schéma spécifié. Dans les autres cas, elle sera créée dans le schéma courant. Le nom de la table distante doit être différent du nom des autres tables distantes, tables, séquences, index ou vues du même schéma.

La commande CREATE FOREIGN TABLE crée aussi automatiquement un type de donnée qui représente le type composite correspondant à une ligne de la table distante. En conséquence, une table distante ne peut pas avoir le même nom qu'un type de donnée existant dans le même schéma.

Pour pouvoir créer une table distante, vous devez avoir le droit USAGE sur le serveur distant, ainsi que le droit privilege on the foreign server, as well as USAGE sur tous les types de colonne utilisés dans la table.

Paramètres

IF NOT EXISTS

Permet de ne pas retourner d'erreur si une table distante de même nom existe déjà. Une simple notice est alors rapportée. À noter que la table distante existante n'a potentiellement aucun lien avec la table distante qui aurait pu être créée.

nom_table

Le nom de la table distante à créer. Il est aussi possible de spécifier le schéma qui contient cette table.

nom_colonne

Le nom de la colonne à créer dans cette nouvelle table distante.

type_donnee

le type de donnée de la colonne. cela peut inclure des spécificateurs de tableaux. pour plus d'information sur les types de données supportés par postgresql™, se référer à Chapitre 8, Types de données.

not null

interdiction des valeurs null dans la colonne.

null

les valeurs null sont autorisées pour la colonne. il s'agit du comportement par défaut.

cette clause n'est fournie que pour des raisons de compatibilité avec les bases de données sql non standard. son utilisation n'est pas encouragée dans les nouvelles applications.

default expr_defaut

la clause default affecte une valeur par défaut pour la colonne dont il est l'objet. la valeur est toute expression sans variable (les sous-requêtes et les références croisées à d'autres colonnes de la même table ne sont pas autorisées). le type de données de l'expression doit correspondre au type de données de la colonne.

l'expression par défaut sera utilisée dans toute opération d'insertion qui n'indique pas de valeur pour la colonne. s'il n'y a pas de valeur par défaut pour une colonne, la valeur par défaut implicite est null.

nom_serveur

Le nom d'un serveur distant existant à utiliser pour la table distante. Pour les détails sur la définition d'un serveur, voir CREATE SERVER(7).

OPTIONS ( option 'value' [, ...] )

Options qui peuvent être associés à la nouvelle table distante ou à une de ses colonnes. Les noms des options autorisées et leurs valeurs sont spécifiques à chaque wrapper de données distantes et sont validées en utilisant la fonction de validation du wrapper de données distantes. L'utilisation répétée de la même option n'est pas autorisée (bien qu'il soit possible qu'une option de table et de colonne ait le même nom).

Exemples

Créer une table distante films qui sera parcourue via le serveur serveur_film :

CREATE FOREIGN TABLE films (
    code        char(5) NOT NULL,
    title       varchar(40) NOT NULL,
    did         integer NOT NULL,
    date_prod   date,
    kind        varchar(10),
    len         interval hour to minute
)
SERVER serveur_films;

Compatibilité

La commande CREATE FOREIGN TABLE est conforme au standard SQL. Toutefois, tout comme la commande CREATE TABLE, l'usage de la contrainte NULL et des tables distantes sans colonnes sont autorisés. The ability to specify a default value is also a PostgreSQL™ extension.

Contacter le responsable de la rubrique PostgreSQL

Partenaire : Hébergement Web