Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Developpez.com

PostgreSQL

Choisissez la catégorie, puis la rubrique :

SAVEPOINT

SAVEPOINT — définit un nouveau point de sauvegarde à l'intérieur de la transaction en cours

Synopsis

SAVEPOINT nom_pointsauvegarde

Description

SAVEPOINT établit un nouveau point de sauvegarde à l'intérieur de la transaction en cours.

Un point de sauvegarde est une marque spéciale à l'intérieur d'une transaction qui autorise l'annulation de toutes les commandes exécutées après son établissement, restaurant la transaction dans l'état où elle était au moment de l'établissement du point de sauvegarde.

Paramètres

nom_pointsauvegarde

Le nom du nouveau point de sauvegarde.

Notes

Utilisez ROLLBACK TO SAVEPOINT(7) pour annuler un point de sauvegarde. Utilisez RELEASE SAVEPOINT(7) pour détruire un point de sauvegarde, conservant l'effet des commandes exécutées après son établissement.

Les points de sauvegarde peuvent seulement être établis à l'intérieur d'un bloc de transaction. Plusieurs points de sauvegarde peuvent être définis dans une transaction.

Exemples

Pour établir un point de sauvegarde et annuler plus tard les effets des commandes exécutées après son établissement :

BEGIN;
    INSERT INTO table1 VALUES (1);
    SAVEPOINT mon_pointsauvegarde;
    INSERT INTO table1 VALUES (2);
    ROLLBACK TO SAVEPOINT mon_pointsauvegarde;
    INSERT INTO table1 VALUES (3);
COMMIT;

La transaction ci-dessus insère les valeurs 1 et 3, mais pas 2.

Pour établir puis détruire un point de sauvegarde :

BEGIN;
    INSERT INTO table1 VALUES (3);
    SAVEPOINT mon_pointsauvegarde;
    INSERT INTO table1 VALUES (4);
    RELEASE SAVEPOINT mon_pointsauvegarde;
COMMIT;

La transaction ci-dessus insère à la fois les valeurs 3 et 4.

Compatibilité

SQL requiert la destruction automatique d'un point de sauvegarde quand un autre point de sauvegarde du même nom est créé. Avec PostgreSQL™, l'ancien point de sauvegarde est conservé, mais seul le plus récent est utilisé pour une annulation ou une libération. (Libérer avec RELEASE SAVEPOINT le point de sauvegarde le plus récent fait que l'ancien est de nouveau accessible aux commandes ROLLBACK TO SAVEPOINT et RELEASE SAVEPOINT.) Sinon, SAVEPOINT est totalement conforme à SQL.

Contacter le responsable de la rubrique PostgreSQL

Partenaire : Hébergement Web