Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Developpez.com

PostgreSQL

Choisissez la catégorie, puis la rubrique :

13. Contrôle d'accès simultané

Ce chapitre décrit le comportement de PostgreSQL™ lorsque deux sessions, ou plus, essaient d'accéder aux mêmes données au même moment. Le but dans cette situation est de permettre un accès efficace pour toutes les sessions tout en maintenant une intégrité stricte des données. Chaque développeur d'applications utilisant des bases de données doit avoir une bonne compréhension des thèmes couverts dans ce chapitre.

13.1. Introduction

PostgreSQL™ fournit un ensemble d'outils pour les développeurs qui souhaitent gérer des accès simulatnés aux données. En interne, la cohérence des données est obtenue avec l'utilisation d'un modèle multiversion (Multiversion Concurrency Control, MVCC). Ceci signifie que, lors de l'envoi d'une requête à la base de données, chaque transaction voit une image des données (une version de la base de données) telle qu'elles étaient quelque temps auparavant, quel que soit l'état actuel des données sous-jacentes. Ceci protège la transaction de données incohérentes, causées par des mises à jour effectuées par une (autre) transaction simultanée sur les mêmes lignes de données, fournissant ainsi une isolation des transactions pour chaque session de la base de données. MVCC, en évitant les méthodes des verrous des systèmes de bases de données traditionnels, minimise la durée des verrous pour permettre des performances raisonnables dans des environnements multiutilisateurs.

Le principal avantage de l'utilisation du modèle MVCC pour le contrôle des accès simultanés, contrairement au verrouillage, est que, dans les verrous acquis par MVCC pour récupérer (en lecture) des données, aucun conflit n'intervient avec les verrous acquis pour écrire des données. Du coup, lire ne bloque jamais l'écriture et écrire ne bloque jamais la lecture. PostgreSQL™ maintient cette garantie même quand il fournit le niveau d'isolation le plus strict au moyen d'un niveau Serializable Snapshot Isolation (SSI) innovant.

Des possibilités de verrouillage des tables ou des lignes sont aussi disponibles dans PostgreSQL™ pour les applications qui n'ont pas besoin en général d'une isolation complète des transactions et préfèrent gérer explicitement les points de conflits particuliers. Néanmoins, un bon usage de MVCC fournira généralement de meilleures performances que les verrous. De plus, les verrous informatifs définis par l'utilisateur fournissent un mécanisme d'acquisition de verrous qui n'est pas lié à une transaction.

Contacter le responsable de la rubrique PostgreSQL

Partenaire : Hébergement Web